Comme on a déjà pu le remarquer dans les photos que j’avais postées dernièrement, David et moi avions testé en plus des postures en duo : le Zentai. Comme on le sait, tout ce qui est seconde peau, j’aime beaucoup même si je n’en profite malheureusement pas assez. Et ce test avait du coup confirmé le fait que nous pourrions ensemble fréquemment porter du Zentai en plus de pratiquer la souplesse ensemble. Notre folie me ravit car nous pouvons du coup aller plus loin ensemble, surtout qu’il est quand même mon partenaire attitré, celui avec qui j’ai des projets et que je souhaite construire et évoluer dans tous les domaines, donc je suis contente qu’il ait eu cette ouverture d’esprit et que nous pouvons partager aussi cela ensemble. 🙂

Ça lui a donc plu et puis bien évidemment à moi aussi. ^^ Pourtant, je ne pensais pas au début que le Zentai pouvait l’intéresser car c’est quand même assez particulier, et peut dans l’esprit des gens être perçu comme quelque chose de tordue car bien souvent à connotation sexuelle, ce qui est en partie vrai quand il s’agit de fétichisme, mais ça peut aussi être purement artistique faisant partie du personnage, de la personnalité du/de la contorsionniste. Il n’est pas rare d’ailleurs de trouver des contorsionnistes hommes et femmes qui utilisent le Zentai dans leur discipline.

Pour cet essai, je lui avais passé une tenue, celle du tigre qui lui allait super bien d’ailleurs. ^^ Pourquoi celle du tigre ? Tout simplement parce que c’était la seule qui pouvait lui aller, la noire métallisée ne lui aurait pas permis d’avoir une certaine liberté de mouvement car en plus de ne pas avoir la même corpulence, le tissu est moins extensible donc a tendance à serrer davantage le corps pour les plus amples mouvements. Il aurait sinon fallu une taille au-dessus mais dans ce cas là, j’aurai nagé dedans (lol), et esthétiquement, ça n’aurait pas été joli. D’ailleurs, j’en profite pour donner une petite astuce pour ceux qui souhaitent tester le Zentai avec souplesse et qui ne veulent pas se retrouver envelopper dans un sac (lol), essayez de toujours pendre une taille en dessous si le tissu semble assez extensible et une taille au dessus pour celles qui semblent l’être un peu moins. Sinon vous pouvez toujours prendre votre taille exacte mais quand il s’agit de souplesse, il faut faire plus attention pour toujours être très à l’aise, et encore plus si comme moi vous achetez sur internet et que vous souhaitez avoir cet aspect toujours très moulant.

À cause de la distance, nous ne pouvons pas faire beaucoup côté Zentai et contorsion. Néanmoins, il revient en octobre, ce qui nous donnera encore l’occasion de partager plein de choses. ^^ Il y a quelques jours, je lui ai d’ailleurs proposé quelque chose que j’aimerais faire avec lui, une idée qui me titillait déjà depuis un bon moment. Et il est d’accord pour que nous en fassions l’expérience, et ce sera du coup la petite nouveauté pour octobre. ^^  Pour l’instant, je n’en dirai pas plus, donc suspens. 🙂

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *