David parti, de nouveau la routine

Parce que tout début a une fin. Après trois semaines à la maison auprès de moi, David est de nouveau rentré chez lui en Allemagne là où la bière coule à flot (lol), ce qui me rend triste mais les choses font qu’on ne peut pas toujours rester ensemble. Il va me manquer le petit con ! Moi ici, lui là-bas, mais on avait déjà conscience de cette problématique et avions accepté cela dès le départ, donc on ne va pas commencer à chipoter ou à se plaindre, même si ça fait royalement chier. Ces moments partagés avec lui ont été uniques, car il ne s’agit pas que de contorsion, il y a aussi tout ce qu’il y a autour. Fini de dire ou faire des conneries, de s’amuser, de se câliner, de se tordre, de se taquiner, de râler, de se prendre en photo ou de se filmer, de cuisiner ensemble, de se préparer le cappuccino ou le café, de regarder des vidéos ou des films ensemble, de sentir sa cigarette qui pue (lol),  de ne rien branler, de faire des petites sorties, de faire tout et rien à la fois avec un esprit si enfantin. Maintenant, il va …

De nouveau d’actualité : le grand écart facial augmenté (séjour 1)

Si je ne m’entraîne plus autant qu’avant, passant de 2/3h à 30 minutes (c’est temporaire), néanmoins, je me consacre à travailler chaque matin et très tôt là où j’ai mes faiblesses dont une que je souhaiterais enfin éliminer. Il s’agit bien évidemment de l’oversplit du grand écart facial que je n’ai pour l’instant jamais réalisé car c’est une zone délicate pour moi à travailler. Au passage, pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un oversplit (un grand écart augmenté), je vous invite à aller voir cette page : Toutes les poses où j’ai pris soin d’ajouter une petite note en ce qui concerne les grands écarts augmentés. Le grand écart facial basique, je n’ai aucune difficulté mais autant vous dire que j’avais pas mal dégusté pour enfin le réussir, ce qui a pris des mois et des mois d’entraînement pour le débloquer via des exercices d’assouplissement pénibles mais efficaces mais aussi via des poses de Yoga comme la pose de la grenouille, etc.. Cela remonte bien sûr à un bon moment. Mais tellement ça m’a été pénible, je me suis finalement juste contentée de ça sans chercher à aller plus loin si ce n’est juste faire quelques essais que …

La souplesse et poses à deux (séjour 1)

   Ces derniers jours nous avons vu quelques aspects de la contorsion pratiquée à deux commençant par l’entraînement qui comprend (en partie) et comme d’habitude les exercices d’assouplissement et puis bien sûr toutes ces postures que j’aime tant (lol) et qui étaient déjà prévus et que je trouve dans l’ensemble assez simple à pratiquer à deux. Je ne pensais pas d’ailleurs que ce serait aussi simple que ça, mais dès lors qu’on fait confiance à son partenaire, ça ne peut être qu’ainsi. Bien sûr, nous ne faisons pas pour l’instant toutes les poses car nous n’avons tous deux pas le même degré de souplesse, ni les mêmes capacités, et aussi car il y a des poses qui demandent de la préparation, ce que je n’ai pas fait de mon côté car je ne savais pas exactement ce que je voulais essayer avec David. Il me fallait déjà tester pour en avoir une petite idée, voir ce que j’aime, ce que je préfère tout en prenant en compte ce qu’il veut essayer de son côté. Pour l’instant, nous ne pratiquons pas les poses qui demandent de la hauteur, qui ne demandent pas d’équilibre, ou du moins très peu (toujours le sol …

Nos premiers jours ensemble (séjour 1)

Quelques mots sur ces premiers jours que nous avons passé ensemble David et moi. Tout d’abord, soulagée qu’il ait fait le voyage (Allemagne/France) sereinement sans problème puisque son voyage m’était assez stressant, mais heureusement qu’il avait eu la gentillesse de m’écrire quelques messages, qu’il a pris le temps pour ça jusqu’à ce qu’il arrive enfin. Bon, je dis sereinement, mais il a tout de même dit que la circulation à Paris était catastrophique (Katastrophal, ha ha), ce qui n’est en rien étonnant. Je l’avais prévenu sur ça déjà. (lol) Bref, très contente qu’il soit auprès de moi pour enfin le traumatiser et mes premières impressions le concernant, celles que j’avais déjà virtuellement qui étaient déjà très bonnes, le sont toujours actuellement. Toujours aussi respectueux, adorable et gentil tout plein ce garçon.  Juste un peu têtu sur les bords, ha ha, mais ça ne nous empêche pas de bien nous entendre, de beaucoup plaisanter ensemble. 🙂 Je ne sais d’ailleurs pas encore qui de nous deux dit ou fait le plus de connerie. (lol) Bon, pour l’instant, côté souplesse, nous n’avons pas exploré grand chose en contorsion si ce n’est que nous avons pu tout de même nous entraider mutuellement mais …

Départ imminent de David (Allemagne/France)

Plus beaucoup de temps pour que David soit enfin à la maison devant supporter sa tortionnaire qui sera avec lui encore plus pitoyable. Ce qui va me changer car je ne suis pas habituée à avoir de la compagnie, une compagnie qui aime et partage les mêmes choses que moi, car rares sont les personnes qui pratiquent la contorsion. Là où je vis, je ne connais d’ailleurs personne. Bon, certes, il y en a certainement qui font de la souplesse, mais ça reste trop léger pour moi, ce qui ne m’intéresse pas. Mon côté sectaire sans doute. (lol) Comme je ne peux pas être partout, je vais donc me consacrer uniquement à lui, surtout qu’il ne peut pas venir tout le temps en France et il est forcément normal qu’il soit prioritaire le temps de son séjour à la maison, ce qui est la moindre des choses puisque je l’accueille et qu’il est mon invité pour environ trois semaines, et Dieu sait comme il est rare que je me comporte ainsi et  il faut vraiment que la personne soit exceptionnelle pour ça, que mon âme aime sa compagnie. Déjà, dans un premier temps et avant de le martyriser, il va …

Di Mario Knot, encore besoin de temps

Comme dit dans cet article, j’avais commencé (et continue toujours) à travailler Di Mario Knot  l’une des plus extrêmes poses en contorsion avant.  J’avais prévu de réussir celle-ci pour avril mais j’ai vraisemblablement encore besoin d’un peu de temps (comme quoi, ça m’arrive aussi de me tromper, de ne pas voir juste lol), car la réussir, ça reste assez compliqué même si j’ai nettement progressé. Côté douleur, je n’en ressens maintenant plus du tout, ce qui signifie que j’ai là aussi fait quelques progrès car au début je devais en supporter une bonne dose . (lol) Cela ne veut bien sûr pas dire que je peux encore plus forcer car il faut laisser le corps doucement s’habituer aussi et non pas lui infliger tout et n’importe quoi (et surtout n’importe comment). Je le mets suffisamment à l’épreuve chaque jour. Si je n’arrive toujours pas à réaliser Di Mario Knot, ce n’est (cette fois-ci) pas à cause d’un manque de souplesse mais plutôt d’appui je dirais. Je m’explique. Dès lors que l’un de mes bras passe par dessus l’un de mes pieds, je ne peux pas amener mon autre bras en arrière et faire appui en même temps sur le pied …