Si je ne m’entraîne plus autant qu’avant, passant de 2/3h à 30 minutes (c’est temporaire), néanmoins, je me consacre à travailler chaque matin et très tôt là où j’ai mes faiblesses dont une que je souhaiterais enfin éliminer. Il s’agit bien évidemment de l’oversplit du grand écart facial que je n’ai pour l’instant jamais réalisé car c’est une zone délicate pour moi à travailler. Au passage, pour ceux qui ne savent pas ce qu’est un oversplit (un grand écart augmenté), je vous invite à aller voir cette page : Toutes les poses où j’ai pris soin d’ajouter une petite note en ce qui concerne les grands écarts augmentés.

Le grand écart facial basique, je n’ai aucune difficulté mais autant vous dire que j’avais pas mal dégusté pour enfin le réussir, ce qui a pris des mois et des mois d’entraînement pour le débloquer via des exercices d’assouplissement pénibles mais efficaces mais aussi via des poses de Yoga comme la pose de la grenouille, etc.. Cela remonte bien sûr à un bon moment. Mais tellement ça m’a été pénible, je me suis finalement juste contentée de ça sans chercher à aller plus loin si ce n’est juste faire quelques essais que j’ai vite abandonné (Arf), et ce, jusqu’à ce que je sois enfin séduite par des poses qui demandent à acquérir un grand écart facial dont la souplesse est bien plus élevée. Et forcément, il faut bien y revenir car il y a des figures de contorsion que je trouve enfin magnifiques et que j’aimerais aussi un jour pouvoir réaliser. Peut-être aurais-je dû tomber sur ces poses beaucoup plus tôt. (lol)

Le grand écart facial, je n’ai jamais vraiment accroché avec. Contrairement au latéral, je le trouvais très moche, inesthétique, genre d’écart qui selon moi ne servait à rien, et c’est peut-être aussi pour ça que je bloquais car je n’avais ni la tête et ni le coeur à ça, mais en même temps, il me fallait bien l’apprendre au moins pour avoir les bases en contorsion. C’est qu’on ne peut pas toujours tout aimer ! ^^

Grand écart facial inversé

Et donc, comme depuis quelques temps, je souhaite de nouveau travailler le grand écart facial en le combinant avec d’autres poses et surtout en l’augmentant, c’est avec David que j’ai fait mon premier essai qui fut (sans surprise lol) assez douloureux. Néanmoins, même si c’est toujours assez douloureux pour moi, dès lors que le coeur est là, je supporte assez bien et encore plus quand l’exercice se réalise passivement, ce qui m’évite des crispations qui pourraient faire blocage.

Notre premier essai ensemble n’était en rien compliqué. Je me suis juste allongée sur le dos en faisant en quelque sorte un grand écart facial inversé, et lui assis sur le canapé a fait pression sur mes jambes avec ses pieds et parfois avec ses mains. Il y a aussi eu un autre exercice après ça et je fus d’ailleurs assez surprise de la souplesse de mes jambes qui touchaient presque le sol alors que j’étais couchée sur le dos sur un support en hauteur. La photo est ici.

En attendant, je continue (en plus d’être aidée pour mon oversplit en facial par David) a faire d’autres exercices pour devenir meilleur en facial, même si je sais d’emblée que je vais en chier ma race. XXXD (ou peut-être pas lol)

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *