Des poses beaucoup trop nombreuses à travailler

  Actuellement, David et moi passons plus de temps à regarder ensemble les postures de Yoga dont certaines que nous travaillons en commun.  Il n’est bien sûr pas possible de toutes les travailler puisque pour faire plus de  2000 poses quotidiennement (oui, ce n’est pas ce qui manque lol), il faut franchement être infatigable mais surtout avoir le temps, un temps que je n’ai pas, que nous n’avons pas. Avec les semaines qui passent, je me rends de plus en plus compte de la grande difficulté que c’est de devoir travailler chaque pose et toujours de plus en plus nombreuses, et de cela, chaque jour que Dieu fait, car plus la souplesse s’accroît et plus il faut travailler de nouvelles poses toujours de plus en plus complexes et qui demandent bien évidemment de la technique, et pour trouver la bonne technique, c’est bien souvent instinctif me basant sur les poses déjà apprises et parfaitement maîtrisées.

Triple fold, contorsion, duo contorsionnistes,
Source de l’image : Yuni Deviant Art

Comme je ne peux travailler au quotidien plus d’une cinquantaine de poses (ce qui est déjà pas mal) et qu’à cela s’ajoute encore de nouvelles poses, j’ai mis en « pause » les séries de Ashtanga, supprimé certains exercices d’assouplissement  et remplacé certaines postures même si par des poses forcément plus difficiles. Ainsi, je n’en fais pas trop ou pas assez.

Pour organiser mes séances sur plusieurs jours, il me faut tout de même classifier et regrouper les postures mais tout en faisant profiter mon partenaire qui doit en même temps les travailler ou encore celles qui s’en rapprochent le plus et à son niveau, ce qui est beaucoup plus simple pour nous puisqu’il ne s’agit plus de faire chacun dans son coin mais ensemble, ce qui est un gain de temps, un temps que je peux utiliser pour me reposer aussi car le repos est tout aussi essentiel que l’entraînement. Néanmoins, je continue toujours autant à travailler les mouvements et transitions posturales.

Est-ce que cela veut dire que je vais moins progresser ? Absolument pas, puisque je ne supprime pas pour moins en faire mais pour pouvoir faire d’autres choses. Et puis, j’avais aussi besoin de revoir mon programme et emploi du temps, ce qui est un bien. 🙂

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *