S’échauffer, pas toujours nécessaire

  Quand on parle d’échauffements, c’est bien souvent prendre une bonne vingtaine de minutes pour aller se dégourdir les pattes, courir, sauter, danser, bref, tout ce qu’on veut tant qu’on bouge. Tout ceci pour prévenir le risque de blessures, éviter de douloureuses courbatures, des crampes, des élongations mais aussi pour améliorer sa condition physique lors d’une séance de sport, mais les échauffements, pour moi, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique (je la garde, elle était bonne celle-là). Comme on m’a déjà plusieurs fois posé la question sur le « comment s’échauffer », c’est donc cet article qui va répondre (plus ou moins)…

Se donner des objectifs

  Comme j’ai déjà pu l’écrire dans un article « plusieurs objectifs, jamais un seul » il est important de se donner des (petits) objectifs qui sont tout simplement des figures ou poses que l’on se sent capable d’accomplir dans un futur très proche, ce que je fais à chaque fois aussi quand je parviens enfin à réussir les poses que je voulais. Et c’est alors qu’en me promenant de nouveau sur la toile pour ainsi faire le tour des quelques photos de contorsion et de yoga que je pourrais travailler en dehors de la séance d’assouplissement, que j’ai eu…

Comme un manque de motivation

Il n’est pas toujours évident d’avoir chaque jour de la motivation ou encore d’être persévérant pour faire sa séance dans le but de garder ou d’acquérir un peu plus de souplesse, et encore plus quand on a des membres douloureux ou quand on se sent comme un peu rouillés. Seulement, manquer un jour de pratique, c’est rendre les articulations raides, et plus on manque, plus elles le seront. L’avantage de la contorsion, c’est que cela se pratique partout chez soi et cela ne demande que peu de préparation. Pas besoin donc de se mettre en condition. Mais si vraiment un…