Di Mario Knot, encore besoin de temps

Comme dit dans cet article, j’avais commencé (et continue toujours) à travailler Di Mario Knot (Double Buddhasana), l’une des plus extrêmes poses en contorsion avant.  J’avais prévu de réussir celle-ci pour avril mais j’ai vraisemblablement encore besoin d’un peu de temps (comme quoi, ça m’arrive aussi de me tromper lol), car la réussir, ça reste assez compliqué même si j’ai nettement progressé. Côté douleur, je n’en ressens maintenant plus du tout, ce qui signifie que j’ai là aussi fait quelques progrès car au début je devais en supporter une bonne dose . (lol) Cela ne veut bien sûr pas dire que je peux encore plus forcer car il faut laisser le corps doucement s’habituer aussi et non pas lui infliger tout et n’importe quoi (et surtout n’importe comment). Je le mets suffisamment à l’épreuve chaque jour. Si je n’arrive toujours pas à réaliser Di Mario Knot, ce n’est (cette fois-ci) …

Di Mario Knot, bientôt dans mon bagage

Après Human Knot, Di Mario Knot (Double Buddhasana) Après Human Knot ou Dwi pada sirsasana (postures des deux pieds derrière la tête), place à Di Mario Knot, pose auquelle je me suis attaquée depuis déjà quelques semaines (je m’attaque toujours à tout, pire qu’un doberman lol) ; D’ailleurs, cette pose, dans mon cas et contrairement à Human Knot, je la classe parmi les plus difficiles à apprendre (techniquement) car la souplesse, ça se travaille mais la difficulté pour cette posture est la technique elle-même et la douleur qu’elle procure. J’écrirai d’ailleurs un article à ce propos (quand je l’aurai réussie) dans la catégorie des poses que j’ai jugées les plus difficiles à réussir. J’ai souvent eu le droit à ces questions :  « dis, tu sais aussi faire Di Mario Knot » ? « Et bien non, pas encore mais je peux m’y mettre », « Quoi ? Tu es …