Astuce pour Di Mario Knot : l’huile d’olive

  On sait la difficulté que c’est pour réussir Di Mario Knot. D’ailleurs, vous avez certainement remarqué que cela fait un moment que je n’en parle plus alors que je vous avais dit que ça faisait partie de mes objectifs pour cette année et que je devrais pouvoir bientôt la réaliser seule, sans aide, sans partenaire. Seulement, ce n’est actuellement toujours pas le cas, ce qui n’est pas bien grave car à côté de ça, je suis parvenue à réussir d’autres objectifs dont je suis déjà très fière. ^^ Heureusement, en attendant (parce que je suis très patiente ^^), il existe quelques astuces comme celle que j’utilise systématiquement et que vous connaissez sans doute et qui consiste à utiliser une corde parce que je ne peux pas faire autrement pour l’instant et qu’il n’y a qu’ainsi que je peux en quelque sorte forcer la chose. Par contre, ne pas se méprendre, car quand je dis forcer, ça reste doux, hein. ^^ Cette astuce que je vous propose (pour ceux qui en sont là) n’est semblable à celle de la corde mais tout aussi efficace (je sens que vous allez vous demander c’est quoi cette connerie-là encore lol). En fait, il …

Di Mario Knot, encore besoin de temps

Comme dit dans cet article, j’avais commencé (et continue toujours) à travailler Di Mario Knot  l’une des plus extrêmes poses en contorsion avant.  J’avais prévu de réussir celle-ci pour avril mais j’ai vraisemblablement encore besoin d’un peu de temps (comme quoi, ça m’arrive aussi de me tromper, de ne pas voir juste lol), car la réussir, ça reste assez compliqué même si j’ai nettement progressé. Côté douleur, je n’en ressens maintenant plus du tout, ce qui signifie que j’ai là aussi fait quelques progrès car au début je devais en supporter une bonne dose . (lol) Cela ne veut bien sûr pas dire que je peux encore plus forcer car il faut laisser le corps doucement s’habituer aussi et non pas lui infliger tout et n’importe quoi (et surtout n’importe comment). Je le mets suffisamment à l’épreuve chaque jour. Si je n’arrive toujours pas à réaliser Di Mario Knot, ce n’est (cette fois-ci) pas à cause d’un manque de souplesse mais plutôt d’appui je dirais. Je m’explique. Dès lors que l’un de mes bras passe par dessus l’un de mes pieds, je ne peux pas amener mon autre bras en arrière et faire appui en même temps sur le pied …

Di Mario Knot, bientôt dans mon bagage

Après Human Knot, Di Mario Knot Après Human Knot (posture des deux pieds derrière la tête), place à Di Mario Knot, pose à laquelle je me suis attaquée depuis déjà quelques semaines (je m’attaque toujours à tout, pire qu’un doberman lol) ; D’ailleurs, cette pose, dans mon cas et contrairement à Human Knot, je la classe parmi les plus difficiles à apprendre (techniquement) car la souplesse, ça se travaille mais la difficulté pour cette posture est la technique elle-même et la douleur qu’elle procure. J’ai souvent eu le droit à ces questions :  « dis, tu sais aussi faire Di Mario Knot » ? « Et bien non, pas encore mais je peux m’y mettre », « Quoi ? Tu es super souple et tu ne sais pas faire ? ». Et non, je ne sais pas, et je ne vais pas mentir même si j’aurais préféré dire que oui, vous pensez bien. ^^ Mais je sais comme il peut être compliqué pour les non pratiquants de savoir ce qui se passe dans le corps d’une contorsionniste quand elle se contorsionne, quels mouvements sont effectués et quelles zones sont étirées donc sollicitées, mais pour Di Mario Knot, même si j’ai …