Règle d’or

  Pratiquer la contorsion ou encore le Yoga à son extrême, c’est avant-tout respecter son corps, le protéger en lui évitant ce qui pourrait lui causer un quelconque mal, parce qu’il est un outil précieux et indispensable à la vie de tous les jours méritant ainsi à ce qu’on lui prête beaucoup d’attention. Se prémunir de lui infliger la moindre blessure lors d’une séance doit être une règle absolue, et même si une séance est longue, parfois douloureuse, elle n’est jamais souffrance et ne doit surtout pas le devenir.


Mises en garde particulières propre à la séance :

– respirer toujours calmement et régulièrement, ne surtout pas bloquer sa respiration ;
– pas de mouvement brusque donc pas d’à coups, toujours y aller doucement et progressivement. S’assouplir n’est en aucun cas une compétition ;
– ne pas pratiquer directement après avoir mangé copieusement ;
– toujours s’échauffer si on débute depuis peu la contorsion ou si on ne connaît pas suffisamment son corps et ses limites ;
– ne pas aller au-delà de ses limites ;
– ne pas combiner plusieurs poses alors que l’une des deux n’est pas encore réalisée parfaitement ;
– en cas de problème de santé important ou malformation, demandez l’avis d’un médecin avant de pratiquer (la contorsion est une discipline très exigeante).