Featured

Après le Chest Stand, le Triple Fold

  Depuis quelques jours, je parviens enfin à réaliser parfaitement une pose qui était pour moi mon premier plus grand objectif : le Chest Stand mais avec les pieds complètement posés au sol, pose basique de contorsionniste qui me faisait déjà rêver quand je n’avais encore, il y a trois ans, aucune souplesse arrière du dos. Bien évidemment, je ne m’arrête pas là puisqu’il y a d’autres poses que je souhaite réussir mais qui me demandent à acquérir encore beaucoup de souplesse ; mais je peux dire que l’essentiel est fait puisque le Chest Stand, c’est quand même la base dans l’apprentissage…

S’échauffer, pas toujours nécessaire

  Quand on parle d’échauffements, c’est bien souvent prendre une bonne vingtaine de minutes pour aller se dégourdir les pattes, courir, sauter, danser, bref, tout ce qu’on veut tant qu’on bouge. Tout ceci pour prévenir le risque de blessures, éviter de douloureuses courbatures, des crampes, des élongations mais aussi pour améliorer sa condition physique lors d’une séance de sport, mais les échauffements, pour moi, c’est comme les antibiotiques, ce n’est pas automatique (je la garde, elle était bonne celle-là). Comme on m’a déjà plusieurs fois posé la question sur le « comment s’échauffer », c’est donc cet article qui va répondre (plus ou moins)…

La posture de la roue

La posture de la roue  Sanskrit : Chakrasana The Wheel Pose Deux positions de départ s’offrent à vous pour que vous puissiez réaliser cette pose proche de la figure réalisée en gymnastique que vous connaissez certainement tous : le pont arrière, et que l’on appelle dans le Yoga : posture de la roue. Debout n’étant pas la position de départ la plus adaptée et accessible, vous allez donc devoir commencer en position couchée, car rares sont les débutants qui peuvent prendre de la hauteur. Bien que cette pose est relativement simple techniquement à réaliser, elle vous demandera tout de même quelques efforts qui peuvent…

Le bon partenaire

  Comme on a déjà pu le lire dans certains articles, j’ai un partenaire de contorsion (pour l’instant virtuel) depuis avril de cette année, donc depuis quelques mois. À la base, je ne cherchais pas spécialement un partenaire puisque je souhaitais juste échanger avec une communauté qui partage la même passion que moi pour la contorsion ou encore le yoga à son extrême (veux toujours tout faire à l’extrême, suis insupportable). J’avais déjà échangé avec des gens sympas, parfois beaucoup moins, voire des gens aux odeurs nauséabondes (ils se reconnaîtront), et heureusement, je suis extrêmement sélective (et croyez-moi, il le…

Tous à poil !

Tous à poil ? Oui, enfin presque, et quant à moi, oui, mais pas partout pour autant. En tout cas, nous serons tous d’accord sur le fait qu’en ce moment il fait extrêmement chaud au point que le port de vêtements pendant le sport, c’est très difficile, en tout cas pour moi, ça l’est, et c’est limite insupportable, mais heureusement à la maison toute seule, je peux me permettre de me trimbaler les fesses à l’air pour pratiquer (Yoga & Contorsion). Si si, cela se fait et ce n’est pas moi qui vous l’apprendrais mais c’est la « déesse blonde…

Un peu d’organisation

Depuis que je partage, je passe beaucoup plus de temps sur la toile ; chose évidente puisqu’il me faut m’occuper du site (mises à jour, vérifications, corriger divers petit soucis quand il y a, écrire, publier des photos, trier et approuver ou pas les commentaires…), échanger et partager sur les réseaux sociaux (répondre aux messages privés et publier), consacrer du temps à mon partenaire de contorsion, et c’est sans compter mes autres activités, apprentissages, obligations, loisirs, entraînements, etc.. Et là, suis bien obligée de m’organiser, même si je n’aime poooooo ça. Je ne suis  pas la reine de l’organisation. Il y…

Quand menstruation et souplesse ne font pas bon ménage

    Il y a toujours dans le mois quelques jours durant lesquels je ne peux que très peu m’entraîner. Parce que je suis beaucoup trop fatiguée  (pour ne pas dire affaiblie), irritée et bien souvent sujette aux douleurs, ce que connaisse bien évidemment beaucoup de femmes de ce monde. Écartée de tout entraînement intensif, je me consacre tout de même et uniquement à mes grandes faiblesses, là où je ne suis pas encore très à l’aise, comme ces derniers jours, c’était mon grand écart facial en oversplit sur deux exercices que j’ai en priorité travaillé ainsi que le backbend (contorsion…